Bruxelles

Quentin Van Den Hove, président de l'Open VLD, occupera la 13ème place sur la liste.

En vue des élections communales d'octobre prochain, Bernard Clerfayt (Défi), bourgmestre de Schaerbeek, et Quentin Van Den Hove, président de la section locale Open VLD ont trouvé un accord pour que le parti néerlandophone vienne renforcer la liste du bourgmestre. Pour rappel, la liste du bourgmestre est une collaboration réussie entre Défi, les libéraux schaerbeekois et des candidats indépendants, autour du bourgmestre Bernard Clerfayt. Cette collaboration remonte à 2000. L’Open Vld vient la renforcer, du côté libéral.

« L’Open Vld est notre partenaire néerlandophone qui participera à la gestion communale. Avec leur passion pour l’enseignement et leur focus pour une gestion financière saine, ils sont un atout. Quentin van den Hove l’a prouvé au conseil communal et au conseil de la zone de police, en particulier dans le dossier des écoles communales. Johan Basiliades l’a montré au CPAS », a déclaré Bernard Clerfayt.

L’Open Vld occupera une place forte, visible et directement éligible sur la liste, et participera également à la politique du CPAS pendant la législature qui vient. Quentin van den Hove se présente à la treizième place, après les échevins sortants. « La Liste du Bourgmestre a mis de l’ordre dans les finances communales et a réduit la pression fiscale sur les revenus moyens. (Les centimes additionnels communaux ont diminué de 7,8 % à 5,8 % depuis 2001 !) La capacité dans l’enseignement a augmenté, dans l’enseignement tant francophone que néerlandophone, et dans tous les réseaux : communal, communautaire et libre. La rénovation urbaine a, en outre, surtout dans et autour du parc Josaphat, donné un boost à la qualité de vie urbaine dans la commune », fait constater le président du parti.