Bruxelles La commune a retenu deux solutions proposées par Beliris pour protéger le patrimoine du square Riga.

La commune de Schaerbeek s’est montrée favorable à la création de la nouvelle ligne de métro Nord-Sud qui passera par différentes places emblématiques telles que Liedts, Colignon, Verboekhoven et le square Riga.

La cité des Ânes a cependant tenu à poser certaines conditions. En effet, la commune a introduit une demande de classement du square Riga au patrimoine remarquable. Elle s’est également positionnée sur les variantes proposées par Beliris concernant cette station.

Pour rappel, une demande de modification du Plan régional d’aménagement du sol (Pras) avait été introduite. Pas satisfaite, la commune a décidé, en septembre dernier, de lancer une procédure de classement de l’avenue Huart Hamoir et du square François Riga auprès de la Région. Le but était d’éviter une station surdimensionnée qui ne se fond pas dans le patrimoine schaerbeekois. Cette demande est toujours en cours d’examen à la Région.

"Dans le cadre de la demande de permis d’urbanisme, Beliris a proposé 17 variantes destinées à limiter l’impact paysager des aménagements sur le square Riga , explique Bernard Clerfayt (Défi), bourgmestre de Schaerbeek. La commune de Schaerbeek a rendu son avis lors du collège du 17 avril. Nous avons donc organisé une réunion d’information pour les riverains hier soir afin de les informer des options retenues. Ils sont inquiets par rapport à ce projet de grande ampleur."

Concernant le square Riga, Schaerbeek a décidé de garder une solution hybride entre deux variantes. La première, avec un accès vers le parvis de l’église, limite le temps de parcours souterrain, privilégie la bonne connexion au quartier commerçant d’Helmet. La seconde offre de meilleures chances de préserver les arbres remarquables existants.