Bruxelles

Le collectif déplore que Schaerbeek est la seule commune de Bruxelles à ne pas bénéficier d'un parvis piétonnier devant la maison communale.

Un collectif citoyen ainsi que d'autres acteurs locaux se sont rassemblés pour lancer un appel à la commune: "Dessine-moi un parvis!"

"Voilà plus d’un demi-siècle que la place communale de Schaerbeek accueille un parking géant à ciel ouvert", déplore le collectif citoyen Imagine Colignon dans un communiqué. "C’est d’ailleurs la seule place communale en Région bruxelloise qui consacre la totalité de son espace public à l’usage exclusif de la voiture. Le Collectif citoyen Imagine Colignon, soutenu par de nombreux acteurs locaux, demande à la commune d’entrer dans le 21ème siècle et d’organiser, dès à présent, un meilleur partage de l’espace public pour faire de la place Colignon un lieu convivial, sécurisé et ouvert à tous!"

Le collectif demande que la commune aménage un parvis pour offrir aux visiteurs et habitants un minimum d’espace de rencontre, de partage et d’accueil au pied de la maison communale. Un espace agrémenté de bancs et de mobilier urbain pour profiter des vues sur la maison communale, pour patienter en attendant son tour au guichet, prendre le soleil, se délasser et offrir aux enfants du quartier un espace pour se divertir et jouer.

"Concrètement, il suffit de fermer la voie d’accès aux voitures devant la maison communale et de transformer l’espace situé directement au pied du bâtiment en zone piétonne", expliquent-ils dans le communiqué. D'après eux, l’espace physique ainsi libéré pourrait faire l’objet d’une intervention artistique au sol pour marquer la zone de parvis. Du mobilier urbain simple, de qualité et adapté au contexte pourrait être aménagé : bancs, plantations, etc.

"Il est de la responsabilité de la commune d’initier un projet qualitatif visant à offrir un minimum d’espace sécurisé, d’accueil et de convivialité pour tous au pied de la plus belle maison communale de la région bruxelloise. Les membres du Collège pourraient d’ailleurs utilement montrer l’exemple en renonçant à leur stationnement réservé situé au pied de l’hôtel communal pour y aménager un large trottoir sécurisé au profit de l’ensemble de la collectivité. C’est même une nécessité pour assurer une traversée piétonne continue et sécurisée de la place Colignon", conclut le collectif.