Bruxelles

Le parti invite les Schaerbeekois à une manifestation une semaine avant les élections communales, devant l'hôtel de ville.

Entre novembre 2017 et mars 2018, le PTB a réalisé une enquête auprès des Schaerbeekois. En cinq mois de sondages dans les marchés, de porte à porte, de rencontres avec les riverains, le parti a reçu 1.350 réponses qui reflètent les attentes et priorités des habitants pour les prochaines communales. "C’est le plus grand exercice de démocratie à Schaerbeek" déclare fièrement Axel Bernard, conseiller communal et membre du PTB.

Quatre thèmes sont ressortis de cette enquête: la problématique du logement, de l’enseignement, de l’emploi et de la santé. "Dans chacune de ces thématiques, une chose ressort à chaque fois, c'est le réel besoin des habitants de plus de social et de solidarité à Schaerbeek", explique Axel Bernard. "Il faut donc qu'il y ait des objectifs ambitieux et solidaires dans tous ces domaines."

Suite aux résultats de l'enquête, le conseiller et son parti proposent plusieurs projets d'envergure qui répondrait, selon eux, à ces attentes. Pour la question du logement, que 36% des schaerbeekois trouvent trop cher, ou de qualité non adaptée au prix, le PTB prévoit un plafonnement des loyers, fixé en fonction de la qualité du logement. En moyenne, pour un loyer actuel de 700 euros, imposer cette règle le ferait baisser de 140 euros. D’autre part, le parti de gauche pense qu'il faudrait construire 2.400 logements sociaux à Schaerbeek, nécessaires pour rendre le logement accessible.

Le deuxième volet de l'enquête a révélé une véritable volonté des parents schaerbeekois à voir leurs enfants devenir bilingues. 32% d'entre eux pensent par ailleurs que ça doit passer par l'enseignement. À cette demande, le PTB veut répondre par la création de deux nouvelles écoles communales entièrement bilingues."On veut briser les murs entre les écoles communales néerlandophones et francophones qui vont être créées. Avec deux écoles bilingues, on peut éviter la dualisation et la ghettoisation des écoles communales, ce qui impliquerait plus de diversité et d'émancipation à travers l'enseignement" explique le membre PTB.

Enfin, la santé figure comme la troisième et dernière priorité relevée dans cette enquête et à laquelle le parti de gauche a désiré répondre. "La santé est une préoccupation majeure des Schaerbeekoises et des Schaerbeekois. Dans notre grande enquête, elle arrive en troisième position et 52,3 % des répondants se prononcent pour la construction de maisons médicales où les soins sont gratuits dans chaque quartier" embraye Axel Bernard. Le PTB veut donc implanter de nouvelles maisons médicales pour répondre au besoin de santé des Schaerbeekois. Concrètement le parti invitera les Schaerbeekois à envoyer une carte postale à la majorité communale pour qu’elle soutienne l’ouverture et le financement de ces nouvelles maisons médicales à Schaerbeek.

Comme dernière actions avant les élections communales d'octobre 2018, le parti invitera aussi tous les Schaerbeekois à manifester pour plus de solidarité, le 7 octobre soit une semaine avant le jour des élections, devant l'hôtel de ville, place Colignon.