Bruxelles Une missive a été envoyée à la commune par le comité de quartier.

Les riverains du quartier Louis Bertrand, à Schaerbeek, sont à bout. Ils ne supportent plus les nuisances massives et récurrentes cet été qui se déroulent sur l’espace vert situé devant la tour Brusilia, et ils ont décidé de le dénoncer.

Le comité de quartier a décidé de solliciter la commune afin de trouver une solution aux problèmes. Une membre du comité a d’ailleurs publié un message sur le groupe Facebook regroupant les habitants de Schaerbeek. "C’est vraiment la goutte d’eau. Une de nos membres a une vue directe sur la zone et moi je la vois depuis ma terrasse. La situation est problématique et nous voulons attirer l’attention des autorités là-dessus. On ne peut pas laisser la situation comme cela. Cette lettre a donc été envoyée au nom du comité dans ce but par une membre fondatrice", raconte un membre du comité de quartier.

Les habitants reprochent la présence massive de personnes qui ne sont pas encadrées, selon eux, par la commune. Ils pointent aussi la saleté qu’ils jugent importante sur la pelouse Louis Bertrand. "Depuis le début du beau temps, il y a des rassemblements sur la pelouse, c’est rempli de gens. C’est compréhensible avec le beau temps, mais cela crée de vrais problèmes. Il n’y a aucune surveillance. On ne voit ni gardiens de la paix, ni policiers. Les personnes restent là, parfois avec des enfants, jusqu’à 1 ou 2 heures du matin. Il y a aussi la problématique de la propreté. Il est bien normal que les gens profitent de l’espace vert, mais ils laissent beaucoup de déchets sur place. Ce n’est pas normal. Nous voulons alerter sur le fait que les choses se dégradent à cet endroit", commente la personne de contact du comité.

La commune est bien consciente de la situation et ne nie pas les problèmes occasionnés cet été. Le cabinet du bourgmestre explique d’ailleurs que des actions pour la propreté sont mises en œuvre sur la pelouse devant le Brusilia comme des opérations théâtrales de sensibilisation.

Le chef de cabinet, Marc Weber, explique également : "Il y a effectivement une occupation très importante de la pelouse devant le Brusilia cette année. C’est en lien avec la densité de population qui augmente et la canicule de ces derniers jours qui rendent difficile la vie à l’intérieur. Le service propreté de la commune est actif et passe très régulièrement pour nettoyer. Mais on ne peut pas être derrière tous les groupes présents sur la pelouse.