Bruxelles Les représentants syndicaux estiment que la concertation sociale n'est pas respectée.

Les travailleurs ont décidé de se faire entendre depuis ce matin devant le home Bergamote à Schaerbeek.

Ils protestent contre le sort que leur réserve le nouveau repreneur. Une liste est affichée depuis le 4 octobre, et modifiée le 5 octobre, avec les noms des travailleurs qui conserveront leur emploi sous la nouvelle direction. Aucun représentant syndical n’est repris dans ce fichier. Ils craignent donc pour la concertation sociale. “Le repreneur ne respecte rien. Comment les travailleurs peuvent-ils se faire entendre dans de telles conditions”, s'interroge le permanent syndical à la CNE (Centrale Nationale des Employés), Wojciech Kacprzycki.

Du côté de la direction on estime faire son possible depuis la reprise pour maintenir le bon fonctionnement du home. "Il faut bien comprendre que sans cette reprise, il n'y avait plus rien. Les 127 résidents auraient été mis dehors comme l'ensemble des travailleurs. On doit assurer une transition et tout restructurer ce qui n'est pas facile", explique Didier Delfosse, consultant indépendant auprès de la direction du home Bergamote.