Bruxelles

Les faits se sont déroulés le 30 mars dernier.

Trois individus soupçonnés d'avoir frappé et séquestré un homme dans une cave à Schaerbeek le 30 mars dernier, ont été interpellés mardi. La victime avait expliqué à l'époque avoir été séquestrée par quatre individus qui lui réclamaient une somme d'argent, indique jeudi le parquet de Bruxelles. Le 30 mars dernier, une patrouille de la police locale a été appelée rue Lefrancq à Schaerbeek par un individu. Ce dernier présentait des traces de coups au visage.

Il a expliqué avoir été enlevé par quatre individus qui l'avaient enfermé dans la cave d'une maison pour lui réclamer le paiement d'une dette. Il aurait été frappé et maintenu dans ce sous-sol pendant plusieurs heures.

La victime aurait ensuite réussi à convaincre les quatre suspects qu'elle gardait de l'argent chez elle. Les malfrats l'auraient accompagné à son domicile où l'homme a réussi à contacter les policiers. À leur arrivée, les suspects avaient pris la fuite.

L'enquête menée par le service de recherche locale et la brigade judiciaire centralisée de la police de Bruxelles Nord, a permis d'identifier les quatre suspects. L'un d'eux est connu des services de police pour plusieurs autres faits, notamment pour prise d'otage, possession d'armes et munitions ainsi que rébellion. Il est considéré comme dangereux par les services de police.

Ce mardi, la police locale a exécuté quatre mandats d'amener à cinq adresses différentes. L'intervention s'est déroulée sans incident et trois des quatre suspects ont été interpellés et mis à la disposition du juge d'instruction.