Bruxelles

Dès 2019, la commune pourra plaider pour une sortie du plan de redressement. 

Ce jeudi, les comptes de l'année 2017 seront présentés au conseil communal de Schaerbeek. Les constats de ceux-ci sont positifs puisqu'ils affichent un boni de 6.715.357,33 euros au budget ordinaire.

Ces résultats confirment un retour à des finances saines. "Nous sommes sortis du rouge déjà en 2016, mais aujourd'hui, on a atteint un assainissement suffisamment structurel pour dire qu'on ne sera plus astreint à des plans de redressement financier", déclare Denis Grimberghs (CDH), échevin des Finances.

Sous un plan de redressement depuis 24 ans, qui se terminera à la fin de cette législature, la commune pourra finalement plaider à la Région pour une sortie de cet effet d'étranglement.

Ce phénomène d'assainissement provient d'une bonne maîtrise des dépenses et de bons résultats en recettes. 

Un bon indicateur est, d'après Denis Grimberghs, l'évolution de la trésorerie. Il y a quelques années, la trésorerie commune était en négatif 12 mois sur 12, alors qu'aujourd'hui elle compte 23 millions d'euros et quatre mois positifs sur l'année. Pour l'année 2018, la commune entend passer à du positif sur 9 mois voire 12. 

Pour ce faire, Schaerbeek compte sur trois tiers: premièrement, les recettes de la Région qui vont passer de 6 à 9 millions d'euros. Ensuite, la fiscalité auprès des habitants a sensiblement augmenté depuis 2013, à l'exception de l'IPP qui est l'un des plus faibles de Bruxelles. Enfin, les dépenses courantes ont diminué considérablement, ainsi que les dépenses de personnel. 

Au total, le budget communal s'élève à 250 millions d'euros.