Bruxelles

L'actuelle directrice générale du service social juif à Bruxelles occupera la seconde position.

On en sait désormais un petit peu plus sur la liste Uccle, en avant !, emmenée par le premier échevin Marc Cools (MR), qui a décidé de présenter une liste électorale dissidente en vue des communales d’octobre suite à la décision de la section locale du MR d’opter pour Boris Dilliès à la tête de la commune plutôt que lui. La liste sera composée de 33 candidats, et les 25 premiers seront présentés lors d’une conférence de presse organisée lundi 14 mai au County House, au square des Héros.

Nous sommes toutefois en mesure d’annoncer en exclusivité que la deuxième place sera occupée par Véronique Lederman, l’actuelle directrice générale du service social juif à Bruxelles. "Elle est de nationalité française et habite à Uccle depuis plus de 6 ans. Une commune qu’elle aime. Docteur en sciences de gestion, elle a une très large expérience du management privé et public et est très engagée aussi bien dans des organisations françaises que dans des organisations sociales", détaille Marc Cools. "Il y a plus de 10.000 Français à Uccle sur 82.000 habitants. Mon souhait en confiant à Véronique Lederman la seconde place sur sa liste est que cette importante communauté soit représentée au conseil communal. Véronique Lederman est très attachée à l’éthique, aux règles de bonne gouvernance et à la transparence dans la gestion publique."

La troisième place sera, elle, occupée par Hans Van de Cauter. "Cet avocat néerlandophone est parfait bilingue et président national du BUB (Belgische Unie-Belgique Unie). Il est très attaché à l’unité de notre pays et très opposé dès lors à la N-VA. Il souhaite un meilleur enseignement des langues dans les écoles uccloises et des échanges linguistiques entre jeunes Ucclois et jeunes de communes de Flandre", conclut Marc Cools.