Bruxelles

Mais aucune mesure concrète n'a encore été prise.

Ce jeudi matin, Boris Dilliès (MR), le bourgmestre d'Uccle et Pascal Smet (SPA), le ministre de la Mobilité, se sont réunis au rond-point Churchill, à Uccle pour se rendre compte sur place des difficultés que les automobilistes et les riverains subissent depuis que des travaux ont été entamés pour installer un dispositif anti-inondation à l'avenue De Fré, par Vivaque.

"Le rond-point Churchill est, comme on le sait, devenu le “cauchemar” des automobilistes et des piétons qui le traversent", annonce-t-il sur sa page Facebook. "La finalisation de l’indispensable dispositif anti-inondations (qui se terminera fin juin), cause provisoirement un important reflux automobile vers le rond-point Churchill. Et d’autre part, des aménagements irréfléchis et absurdes opérés sur cet axe régional, créent cette situation pénible", poursuit-il dans sa déclaration. 

Les deux élus se sont donc réunis afin de trouver une solution et la mettre en oeuvre "le plus rapidement possible". Mais aucune solution concrète n'a encore été émise à l'heure actiemme, mais le bourgmestre a promis que diverses corrections seront apportées et, ce, dans les plus brefs délais.