Bruxelles

Le premier cendrier de sol a été installé à l'entrée du centre culturel. Quatorze autres seront prochainement installés.

Après les cendriers fixes de rue et les cendriers de poche réutilisables, la commune d'Uccle poursuit ses actions de sensibilisation contre le jet de mégots de cigarettes dans la rue avec l’acquisition de 15 cendriers de sol. Le premier cendrier de sol a été placé ce jeudi à l’entrée du centre culturel.

Le cendrier mesure 30 cm sur 30 cm, est incorporé dans le sol et est signalé à l’aide d’un pictogramme placé à même le sol. Le cendrier peut contenir plusieurs centaines de mégots, voire des milliers et est placé à des endroits de la voirie communale qui répondent aux exigences techniques et de sécurité telles que des trottoirs assez larges pour ne pas entraver le passage des piétons ou encore l’absence d’impétrants.

Avec le placement de ces cendriers à des endroits fortement touchés par la problématique du jet intempestif de mégots, l'objectif est de mettre un terme à une incivilité quotidienne qui dégrade l’environnement mais aussi et surtout sensibiliser les fumeurs sur l’importance de respecter l’espace public. ‟Vu le fait que les mégots sont rassemblés, il n’y aura plus de pollution visuelle et le travail de collecte des agents de la propreté sera grandement facilité. Rappelons également que le jet de mégots sur la voie publique constitue une infraction au règlement général de police en vigueur et peut, de ce fait, être passible d’une amende administrative” précise Carine Gol-Lescot (MR), échevine de la Propreté publique.

Les autres cendriers de sol seront placés dans les prochains jours aux endroits suivants : avenue Jean et Pierre Carsoel (à hauteur de la gare de Saint-Job); rue de l’Etoile/Parking Stalle (arrêts de tram 82 en direction de Forest et de Drogenbos), rue Edith Cavell (aux arrêts de bus situés à proximité de l’école Notre Dame des Champs), rue Vanderkindere (à la sortie de la galerie Bascule), rue Joseph Hazard (à l’entrée de l’ISTI), avenue Houzeau (aux arrêts de bus situés à proximité de l’école Uccle 1), gare de Calevoet/rue Egide Van Ophem (côté commerces et côté gare) et à l’entrée du Crématorium.

“Pendant quelques temps, nous testerons l’efficacité de ce nouveau dispositif et si l’expérience s’avère concluante, d’autres cendriers de sol seront encore placés dans des endroits d’affluence tels que des arrêts de transports en commun, des sorties d’écoles ou encore des devantures d’établissements horeca”, conclut Carine Gol-Lescot.