Bruxelles

Des fissures sont apparues sur les 7 colonnes en béton qui soutiennent cet ouvrage très fréquenté.

L’administration de la commune d’Uccle a été alertée le 31 octobre par Infrabel, gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire, que des fissures sont apparues sur les 7 colonnes en béton qui soutiennent le très fréquenté pont Saint-Job, situé avenue Carsoel. Des travaux ont déjà eu lieu afin d’éviter une rupture brutale des colonnes, mais cette solution ne permet pas de restaurer la capacité portante de l’ouvrage mais seulement de limiter les conséquences d’une rupture éventuelle d’une ou plusieurs rotules.

Le pont devra être donc détruit et reconstruit afin de retrouver sa situation initiale. Une information communiquée au conseiller communal Emmanuel De Bock (Défi) lors du dernier conseil communal. Les trams de plus de 3,5 tonnes sont donc interdits de passage et des pistes sont à l’étude en vue de permettre le passage du bus 60 de la Stib.

La date de la démolition n'a pour l'heure pas été communiquée.