Bruxelles

Le prévenu a toujours clamé son innocence.

Le procès d'Olivier De Bock, prévenu pour meurtre, qui devait débuter ce lundi devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, a fait l'objet d'un report pour la troisième fois. Le dossier devrait désormais être examiné dès le 6 septembre prochain. Olivier De Bock, un habitant d'Uccle âgé 49 ans, est prévenu pour avoir tué son frère, Yves De Bock, le 25 mars 2014 à Uccle. Le corps de la victime avait été découvert au bord de l'autoroute E19. Le prévenu a toujours clamé son innocence. Le 25 mars 2014, Yves De Bock, un ingénieur âgé de 54 ans, avait quitté le domicile de son frère, Olivier, situé rue Victor Gambier à Uccle, pour se rendre à Schaerbeek à un rendez-vous professionnel. Il n'y était toutefois jamais arrivé et un avis de recherche avait été lancé.

Le 8 avril 2014, la police de la zone Beersel avait découvert son corps dans un parc jouxtant l'autoroute E19, à hauteur de Lot. Olivier De Bock avait été interpellé le 18 juillet 2014 et inculpé du meurtre de son frère. Il nie toute implication dans les faits.

Selon l'enquête, le jour de la disparition de la victime, le GSM du prévenu a activé une borne couvrant la zone où a été découvert le corps. Par ailleurs, le même jour, Yves De Bock avait fait part à sa mère de son intention d'avoir une discussion avec son frère car il estimait qu'il dilapidait l'héritage de leur père.