Bruxelles

Le collège ucclois a rendu un avis défavorable sur le projet régional de parking de dissuasion à proximité du ring.

D'ici 2019, un nouveau parking de dissuasion flambant neuf doit voir le jour dans la commune d'Uccle. La demande de permis porte sur la création de 1.134 places de parking avec la construction à cette fin d’un bâtiment de cinq étages.

“Un gabarit excessif en comparaison à celui des constructions avoisinantes. A l’étranger les parkings de dissuasion sont souvent gratuits à l’entrée des villes. Qui va payer pour laisser à cet endroit son véhicule et ensuite aller en tram jusqu’au centre-ville ? De plus, le parking à ciel ouvert existant est aujourd’hui utilisé par les étudiants de l’Espace Formation PME. Si ce parking devient payant, ils iront stationner leurs voitures dans les quartiers avoisinants y créant de gros problèmes”, a expliqué Marc Cools (MR), échevin de l’Urbanisme.

Pour rappel, ce projet vise à créer des places supplémentaires sur le parking Stalle situé à proximité du ring afin d'inciter les navetteurs à y laisser leur véhicule et continuer leur trajet en transports en commun ou à vélo. De nombreux riverains se sont mobilisés pour s'opposer au projet qui, selon eux, impactera leur qualité de vie.