Bruxelles La Commission Royale des Monuments et Sites émet d'importantes réserves concernant le futur centre de loisirs censé voir le jour en 2019.

Le Droh!me Melting Park est censé voir le jour dans le courant de l'année 2019 sur le site de l'hippodrome de Boitsfort, mais le projet en l'état suscite de nombreuses critiques.

C'est ainsi que la Commission Royale des Monuments et Sites (CRMS) a rendu un avis favorable mais sous d'importantes réserves concernant ce centre de loisirs qui prévoit l'accueil d'un large public familial auquel sera proposé un vaste panel d'activités. Soucieuse de l'aspect environnemental du projet, la CRMS estime que l'actuel projet est trop invasif au niveau environnemental, le site étant classé et couvert par la zone Natura 2000. En outre, l'ensemble des aménagements font la part belle aux activités ludiques et récréatives, mais celles-ci ne sont pas nécessairement en lien avec le nature, ce que la CRMS déplore.

"La fonction d'éducation à la forêt est par exemple peu aboutie et marginale. L'une des ambitions de ce projet est pourtant de répondre aux attentes des Bruxellois en matière d'espaces verts et de détente et à la sensibilisation des citadins à la nature, explique la CRMS. Il se doit dès lors de mettre en avant des lignes directrices qui soient compatibles avec l'utilisation respectueuse d'un site classé et avec un environnement naturel exceptionnel, destinés à devenir une des portes d'entrée de la Forêt de Soignes."

La CRMS émet également des réserves concernant l'aspect mobilité de ce vaste projet, et s'inquiète de l'impact occasionné par le panel d'activités prévues sur ce site de 32 hectares. "Non compétente en matière de mobilité, la CRMS ne se positionne pas sur la problématique mais invite à ne pas négliger cet aspect du dossier et, dans ce cadre, à veiller au plus grand respect du bois de la Cambre classé et des quartiers avoisinants", précise l'avis rendu par la CRMS.

La Commission dénonce également le manque de vision paysagère globale dans ce dossier. Selon la CRMS, seule l'entrée principale doit se dégager et constituer un appel au nouveau lieu, mais les autres entrées doivent, elles, garder un aspect forestier. En outre, la commission s'oppose à l'aménagement d'une plaine de jeux et d'une terrasse au nord du bâtiment du pesage. "On compte déjà deux autres plaines de jeux et les nouvelles installations ne sont pas acceptables d'un point de vue paysager, d'autant qu'elles interviennent dans l'axe direct de l'entrée", affirme encore la CRMS.

Ces réserves ont été émises après que les communes de Bruxelles-Ville et Watermael Boitsfort aient, elles, rendu un avis défavorable à l'issue de la commission de concertation. Pour rappel, le parti Défi - qui fait partie de la majorité régionale chargée de délivrer le permis d'urbanisme -  a également demandé la semaine dernière une révision en profondeur de ce projet. Le parti amarante déplore à la fois l'aspect commercial de ce projet mais également les risques de dégradation de l'environnement et la qualité de vie des riverains avec une saturation annoncée de la chaussée de La Hulpe.