Bruxelles

Le chantier devrait démarrer en 2020 ou 2021.

Depuis janvier, le sort du pont de Saint-Job pose question. En effet, Thibaud Wyngaard (Ecolo), chef de groupe au conseil communal, avait interpellé Jonathan Biermann (MR), échevin des Travaux publics, à ce sujet. À cette occasion, le libéral avait indiqué que « suite à des fissures importantes constatées au niveau de certaines colonnes, il apparaît que le pont de Saint-Job devra être détruit et reconstruit ».

Depuis, la situation a évolué, et Thibaud Wyngaard a obtenu de nouvelles informations à ce propos, Infrabel ayant présenté à la commune un avant-projet.

Un nouveau pont sera construit, juste à côté de l'ancien qui semble poser problème. Ce dernier ne sera donc finalement pas détruit. De plus, les travaux n'influenceront pas la circulation des trams, bus, ni du trafic automobile ou ferroviaire.

Le chantier débutera en 2020 ou 2021 et durera de 18 à 24 mois.

D'après le chef de groupe, ce projet permettra une requalification des lieux et un meilleur transfert entre le train et les transports en commun de la STIB (tram 92 et bus 60), les arrêts étant légèrement déplacés. Ils se situeraient en effet sur le futur pont.

Outre les arrêts de la STIB, le nouveau pont comporterait deux petites placettes triangulaires et un stationnement sécurisé pour les vélos. Le pont permettra également de protéger des intempéries les personnes qui attendent le train en-dessous de celui-ci.

Enfin, des rampes seront prévues afin d’accéder aux quais. À l’heure actuelle, seul un des 2 quais est accessible aux PMR.

« La circulation ne devrait pas être interrompue durant les travaux. C’est une excellente nouvelle qui réjouira tant les commerçants que les habitants du quartier Saint-Job et plus généralement du sud de la commune. Ils ont effet déjà été confrontés à de nombreux chantiers ces dernières années (bassin d’orage, déversoir chsée de St-Job, renouvellement des rails de tram rue du Ham...) » conclut Thibaud Wyngaard.