Bruxelles

Deux d'entre elles seront installées sur la place Saint-Job et le parvis Saint-Pierre.

Dès la fin du mois de septembre, quatre bornes de recharge pour les vélos électriques seront installées à des endroits stratégiques de la commune d’Uccle. "Nous voulons vraiment les installer dans des lieux où il y a beaucoup de passage et où les gens restent un moment, le temps que la batterie de leur vélo charge, explique Jonathan Biermann (MR), échevin de la Mobilité. C’est pour ça qu’au début on avait pensé à en mettre une devant la maison communale, mais les gens n’y restent que 15 minutes au maximum, ce n’est pas assez pour charger son vélo."

Le collège veut donc privilégier les lieux entourés d’établissements Horeca comme la place Saint-Job ou le parvis Saint-Pierre. "On aimerait aussi installer ces bornes près de bâtiments communaux, pour qu’on les alimente avec l’énergie récoltée par nos panneaux photovoltaïques" et que ça ne coûte au long terme… plus rien du tout.

Sur chaque borne, trois vélos pourront être mis à charger, et la particularité de ces dispositifs : pas besoin d’apporter son propre chargeur ! "On ne veut pas embarrasser les gens avec ça. Il y aura donc à chaque borne plusieurs embouts différents correspondant aux types les plus courants de vélos électriques", affirme l’édile libéral.

Au niveau du budget, chaque borne coûte environ quelques milliers d’euros à la commune, qui ne voit pas cet investissement comme une réelle dépense. "Le but est vraiment que, finalement, ça ne nous coûte plus un sou, puisque ces dispositifs seront alimentés par nos panneaux solaires", explique Jonathan Biermann.

"Nous, ce que l’on veut, c’est continuer d’encourager les gens à se mettre à la mobilité douce. On est une commune loin du centre avec peu de transports, c’est important de trouver des solutions durables."