Bruxelles Une Bruxelloise, accompagnée de neuf autres jeunes femmes, va servir des repas aux réfugiés à travers l’Europe.

À partir du 15 août, un foodtruck pas comme les autres va sillonner l’Europe dans le but de rencontrer les réfugiés installés dans les camps de fortune. "Le Recho est un projet qui vise à ramener de la vie et favoriser l’insertion à travers des repas et des ateliers de cuisine dans les camps de réfugiés", explique Vanessa Krycève, une Française vivant à Bruxelles, à l’origine du projet.

L’objectif est ambitieux : servir entre 500 et 600 repas végétariens par jour. "Mais l’idée est également d’animer les réfugiés via des ateliers de cuisine pour créer un échange entre les cultures. Nous voulons aussi informer et éveiller la réalité des camps en Europe auprès d’un public souvent mal informé", poursuit Vanessa.

En tout, ce sont dix jeunes femmes bénévoles qui participent à ce projet, dont 4 cheffes cuisinières. "Depuis le début de la crise, 1,5 million de migrants ont trouvé refuge en Europe. Souvent pourtant, les conditions d’accueil sont désastreuses et les conditions de vie tout autant déplorables. Si la première urgence est de proposer à ces personnes des moyens de survie convenables, leur offrir des conditions de vie dignes est tout aussi important. À ce titre, la cuisine est un vecteur de lien social fort, tourné vers la vie et la communauté", ajoute Vanessa.

À partir du 15 août 2016, les dix femmes iront s’installer sur le camp de la Linière à Grande Synthe en France à bord de leur foodtruck itinérant aménagé. Pour acheter ce véhicule hors du commun, un appel à la générosité du public a été fait sur le site de financement participatif Kisskissbankbank. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce projet suscite un grand intérêt puisque la somme de 30.000 € a rapidement été récoltée. "Ce camion nous permettra d’animer des ateliers de cuisine en petits groupes car il peut accueillir une dizaine de participants", conclut Vanessa.

Après la Linière, le Recho prendra la direction de camps basés en Allemagne, en Angleterre mais également au Danemark, en Grèce et en Belgique.