Bruxelles

Les manifestants ont appelé à la régularisation de tous les sans-papiers.

Quelque 1.100 personnes, selon la police locale, ont participé dimanche à Bruxelles à une manifestation pour la régularisation sans conditions et contre les politiques migratoires de l'Union européenne et de ses États membres. Les manifestants ont notamment réclamé une politique migratoire hospitalière et respectueuse de tous les droits humains, la fermeture des centres fermés et la fin de la criminalisation des sans-papiers et des personnes solidaires des sans-papiers.

Le cortège est parti vers 14h00 de la gare du Nord et s'est rendu à la gare du Midi. La manifestation était à l'initiative de Coordination des Sans Papiers de Belgique, d'organisations syndicales et du Ciré (Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers).

Les manifestants ont exigé des solutions humaines pour les sans-papiers qui se trouvent en Belgique depuis longtemps et qui n'ont pas encore de permis de séjour. Ils en ont appelé à la régularisation des sans-papiers sur base de critères clairs et permanents, notamment sur base de l'ancrage durable des personnes en Belgique, de leur vulnérabilité, et de la longueur de la procédure.

Ils ont également demandé qu'une commission indépendante soit systématiquement impliquée dans les dossiers de régularisation afin de limiter le pouvoir discrétionnaire de l'Office des étrangers.

Le droit à la santé et à l'éducation pour les enfants sans-papiers figuraient aussi au nombre de leurs requêtes, de même que la lutte contre l'exploitation des travailleurs immigrés en séjour irrégulier, la fraude et le dumping social.