Un mystérieux tag sur la coupole du palais de justice

R. Le. Publié le - Mis à jour le

Bruxelles

La Régie des bâtiments, propriétaire, a d’ores et déjà porté plainte

BRUXELLES Depuis cette nuit, un nouveau tag composé des lettres idEAHOT (idée chaude, en anglais) est apparu sur la coupole du palais de justice.

Un graffiti qui n’a pas laissé de marbre le propriétaire des lieux, qui a aussitôt réagi. La Régie des bâtiments a, en effet, décidé de porter plainte contre x. Et lancé des devis à des entrepreneurs afin de faire disparaître cette œuvre imposante et, surtout, encombrante.

Cette entreprise devrait prendre du temps au vu des difficultés pour accéder à cette coupole, par ailleurs, rénovée voici dix ans. Normalement, l’accès à ces échafaudages est interdit et bloqué par des plaques métalliques.

Selon la zone de police Bruxelles-Ixelles, une enquête a été ouverte pour en savoir davantage sur les auteurs et la manière dont ils sont parvenus à accéder à la coupole.

Même si selon toute vraisemblance, on peut imaginer que le ou les auteur(s) a (ont) agi, de nuit, en escaladant les divers échafaudages qui entourent le palais – en travaux depuis des dizaines d’années – considérés, par ailleurs, comme illégaux par le tribunal de première instance de Bruxelles.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner