Bruxelles Le traditionnel refuge de nuit mis en place par la Fondation Prince Laurent durant l’hiver a déménagé dans les locaux de l’Armée du Salut.

Pour la sixième année consécutive, la Fondation Prince Laurent offre un refuge de nuit pour des sans-abri accompagnés d’un chien. Jusqu’ici, le refuge était organisé non loin de la Gare Centrale mais pour des raisons logistiques, les deux containers permettant d’héberger 16 sans-abri et leur toutou ont été déplacés vers le foyer George Motte au sein de l’Armée du Salut.

"Nous avons pris contact avec la Fondation dans le courant du mois d’octobre pour proposer une collaboration car nous avons pas mal de locaux vides. On avait connaissance du projet avec les animaux et nous avons proposé de dépanner la Fondation pour cet hiver car ils cherchaient un lieu pour placer les containers. Nous avons obtenu l’accord des pompiers et cela s’est mis en place très rapidement" , confie Philippe Reynaerts, directeur du foyer Georges Motte. En effet, le 19 décembre, soit moins de deux mois plus tard, le refuge provisoire ouvrait ses portes.

Contrairement à l’ancien refuge, ici les règles sont strictes. "Pas de drogues, ni de boissons alcoolisées dans le centre" , précise le directeur. Deux éducateurs supplémentaires ont d’ailleurs été engagés pour veiller la nuit. Mais le foyer témoigne d’une grande générosité puisque les sans-abri du refuge peuvent bénéficier des installations permanentes. Eric, accompagné de ses deux chiens Iggy et Pacha, fait partie des cinq résidents actuels. "On est vraiment gâté, j’ai même reçu un collier pour mon chien. On a droit à un repas trois fois par jour et il y a même un local avec une télévision. Si nos chiens sont malades, un vétérinaire se déplace jusqu’ici. Un grand merci au Prince Laurent" , sourit Eric à la rue depuis plus d’un mois.

En cette soirée de Nouvel An, c’est d’ailleurs un repas de fête qui est proposé. "Ce soir, c’est fondue ! , rigole Philippe Reynaerts, "À Noël, j’avais cuisiné moi-même pour 40 personnes." De quoi passer le cap de la nouvelle année dans la bonne humeur et la convivialité. Le refuge restera ouvert jusqu’au 19 mars prochain et le Prince Laurent devrait d’ailleurs passer y faire une visite prochainement.


Aménager les locaux vides en appartements

Le foyer Georges Motte dispose de nombreux locaux vides, selon son directeur Philippe Reynaerts, mais une réflexion est en cours pour aménager les lieux : "On aimerait bien héberger les sans-abri et leurs animaux ailleurs que dans des containers. L’idée serait de faire sur deux étages des appartements supervisés pour les sans-abri à des prix modestes où ils pourraient relancer leur vie et sur deux autres étages, un lieu pour accueillir les maîtres et leur chien."