Bruxelles

Le conseiller communal Jean-Pierre Van Gorp met au jour une reportage de campagne réalisé en 1993. Savoureux...

A l'occasion du 41e épisode de son livre, Schaerbeek, de l'ombre vers la lumière, le conseiller communal PS Jean-Pierre Van Gorp a mis au jour un reportage - à sa gloire, à celle de son équipe et à leur projet politique - tourné au milieu des années nonante. 

"C'est une réalisatrice de la RTBF qui m'avait sollicité pour faire un reportage sur notre projet Schaerbeek Nouvelle", se rappelle Jean-Pierre Van Gorp. "A l'époque, j'étais échevin sans attribution. On faisait tout avec des bénévoles. La réalisatrice de la RTBF a voulu nous soutenir. Elle a fait ça en dehors de ses heures de travail. Avec une équipe pro. On avait fait 3.000 copies en VHS qu'on a distribué dans tout Schaerbeek. J'ai réussi à numériser le reportage et je l'ai mis en ligne. Cela permet aux Schaerbeekois de replonger dans leurs souvenirs."

© D.R.

A cette époque, l'image de la Cité des Ânes était particulièrement mauvaise, en témoignent la plupart des personnes interrogées dans ce surprenant reportage, ressemblant plus à un clip de campagne qu'à un travail journalistique. A l'époque, Jean-Pierre Van Gorp était tout jeune échevin FDF. Il lançait un projet baptisé Schaerbeek La Nouvelle destinée à effacer les sombres années Nols.

© D.R.

"Schaerbeek, une commune où la vie de certains jeunes est sans issue. Ou il y a la rue, les trottoirs, les bancs et puis plus rien, plus d'espoir", entend-on dans ce reportage surréaliste, qualifiée d'enquête par le narrateur mais, en réalité, un publireportage sur l'initiative du jeune échevin aujourd'hui socialiste.

Tant sur le plan des commentaires du narrateur, que de la réalisation ou, plus simplement, de la mode vestimentaire de l'époque, cette plongée dans le Schaerbeek des années nonante ravivera très certainement de beau souvenirs aux Schaerbeekois.