Bruxelles L’administration bruxelloise des pouvoirs locaux vient de sortir un rapport dressant le portrait de la fonction publique bruxelloise.

Cet opus statistique inédit détaille au plus précis les effectifs et dépenses de personnel dans les 19 communes bruxelloises, soit environ 16.000 agents contractuels et statutaires. Si l’on ajoute les employés CPAS, on arrive à environ 30.000 fonctionnaires.

Parmi la multitude de données chiffrées publiées dans ce Focus, l’on découvre que près d’un tiers des agents communaux habite en dehors du territoire bruxellois. "En moyenne, 69 % des agents communaux résident au sein de la Région de Bruxelles-Capitale", révèle le rapport, qui précise que "la proportion de Bruxellois est assez homogène dans toutes les communes", l’exception de trois d’entre elles. Anderlecht et Woluwe-St-Pierre ne comptent que 62 % d’agents bruxellois. Tandis qu’à Uccle, 45 % des fonctionnaires habitent en dehors du territoire régional.

Il y a lieu d’opérer une distinction entre les agents contractuels et les statutaires. "En moyenne, 77 % des agents contractuels sont domiciliés à Bruxelles, alors que ce pourcentage descend à 57 % pour les agents statutaires", poursuit le rapport. Cette différence s’explique notamment par le fait que nombre de contractuels sont des emplois subventionnés (type ACS), réservés aux Bruxellois.

Toujours à Uccle - commune la plus atypique dans ce domaine -, la proportion d’agents statutaires vivant en dehors de Bruxelles atteint 57 %. Le record bruxellois juste devant Ganshoren (55 %), les seules communes à dépasser les 50 % d’agents statutaires non bruxellois. Le rapport ne précise pas si les fonctionnaires communaux bruxellois vivent en Flandre ou en Wallonie. Mais, en se basant sur un plan global (emploi privé/public), 2/3 des fonctionnaires communaux vivraient en Flandre.