Bruxelles Samedi, l’équipe de Recup’Kitchen a enfourché son triporteur pour faire connaître son projet de cuisine mobile.

Samedi, l’équipe de Recup’Kitchen a sillonné la commune de Schaerbeek en triporteur pour faire connaître aux citoyens son projet participatif de cuisine mobile. La présentation du projet passait par la dégustation d’une délicieuse soupe de carottes et de panais préparée à base d’invendus alimentaires récupérés le jour même sur un marché de Dilbeek.

"Il s’agira d’une cuisine mobile installée dans une caravane. Ce lieu permettra de cuisiner des aliments issus des marchés bruxellois. L’objectif est de valoriser ces aliments qui auraient normalement été jetés alors qu’ils sont parfaitement consommables. Au travers de ce projet, nous voulons donc créer un lieu pour sensibiliser la population au gaspillage alimentaire tout en créant du lien social. Outre le fait de se nourrir, l’alimentation c’est aussi une manière de partager des choses", résume Mathieu Simonson, responsable du potager collectif Latinis sur le site Josaphat.

C’est d’ailleurs sur cette friche de 25 hectares que le projet de Recup’Kitchen est né. Étudiante en architecture à Sint-Lucas, Hanne Van Reusel réalise actuellement un doctorat sur les appropriations citoyennes des espaces publics. C’est comme ça qu’elle en est venue à s’intéresser au potager Latinis et que l’idée est née de créer une cuisine mobile qui se déplacerait dans le nord de Bruxelles pour sensibiliser les gens et faire vivre des espaces publics abandonnés.

Concrètement, Recup’Kitchen proposera des plats végétariens à prix libres, en fonction du budget de chacun. "On veut vraiment mettre en avant l’idée d’une cuisine saine et de qualité pour tous. Il faut savoir que les aliments que l’on a récupérés aujourd’hui sont bio. Il y a donc moyen de manger sainement et à bas coût à Bruxelles !", s’enthousiasme Mathieu Simonson.

Pour financer son projet, le collectif, composé principalement de riverains du site Josaphat, a lancé un appel aux dons sur un site de crowdfunding. L’objectif est de récolter le montant de 7.000 € d’ici le 5 février. Cette somme servira à acheter la caravane et à l’aménager en cuisine. Pour l’heure, 2.000 € ont déjà été collectés.

Plus d’infos : www.growfunding.be