Bruxelles

Cette décision prise par la direction suscite la polémique au sein de cet établissement à pédagogie active.

Polémique au sein de l'école à pédagogie active Singelijn, à Woluwe-Saint-Lambert ! Ce mercredi, les parents des enfants ont reçu un mail de la direction de l'établissement scolaire affirmant que les enfants ne feraient pas de cadeaux à l'occasion de la fête des mères qui se tient ce dimanche.

"A l'école Singelijn, nous sommes fiers d'avoir une grande diversité de familles et de cultures dans toutes leurs richesses et complexité. Afin de permettre à celles-ci de célébrer - ou pas - les fêtes des mères et des pères de la manière qui leur semble la plus juste, l'ensemble de l'école pédagogique a pris la décision de ne plus faire faire de cadeaux par les enfants dans le cadre scolaire. Nous vous souhaitons de beaux moments en famille, quelle qu'elle soit !"

L'information a rapidement fait réagir les parents d'élèves. "Quand l'école de tes enfants met à mort la fête des mères, tu te demandes si certains directeurs d'écoles et leurs équipes pédagogiques ne s'égarent pas totalement dans leur quête délirante de toujours plus d'égalité. Un enfant qui offre à sa maman chérie un cadeau fabriqué de ses petites mains innocentes à l'école, c'est un acte qui mérite d'être glorifié par toutes les cultures", explique un père remonté, sur Facebook.

Contacté par nos confrères du Soir, le directeur de l'école a admis "avoir complètement sous-estimé l'impact émotionnel" et a envoyé un second courrier d'explications ce jeudi après-midi, admettant que le timing et la manière de faire n'étaient pas opportuns.