Bruxelles

Suite à l’inspection approfondie du viaduc Herrmann-Debroux, Bruxelles Mobilité a pris la décision de fermer préventivement la partie se situant entre la station de métro Beaulieu et la chaussée de Wavre.

Dans le cadre global de l’inspection de tous les ponts et viaducs de la Région bruxelloise menée par une entreprise externe certifiée depuis 2016, l'intérieur de la structure du viaduc Herrmann-Debroux a fait l'objet d'une seconde inspection dans la nuit de jeudi à vendredi.

"Cette inspection a mis à jour des dommages importants au niveau du béton. Ces faiblesses ne sont pas visibles de l’extérieur mais bien en interne au niveau des structures portantes du viaduc. Les dommages s’étendent sur une zone de 10 mètres, ce qui entraîne une instabilité potentielle", explique Bruxelles Mobilité qui précise que des analyses plus poussées du béton en laboratoire se poursuivront dans les jours qui viennent.

Les résultats seront connus au plus tôt mercredi prochain et la situation sera alors réévaluée. Le viaduc restera fermé au moins jusqu’à cette date.

Pour éviter tout risque pour les automobilistes, le viaduc est fermé dès cette nuit entre la station de métro Beaulieu et la liaison avec la chaussée de Wavre.

Une réunion de crise se tiendra ce samedi matin, avec Bruxelles Mobilité, la commune d’Auderghem et la zone de police Marlow. Une seconde réunion suivra, avec les sociétés de transport en commun.

Bruxelles Mobilité conseille aux navetteurs d’éviter d’entrer et de sortir dans/de Bruxelles via la zone Delta et de plutôt circuler via le Ring et Tervuren. Pour la circulation locale, les déviations sont les suivantes : dans le sens sortie de ville, via l’avenue Beaulieu et l’avenue Herrmann-Debroux ; dans le sens entrée de ville via la chaussée de Wavre.

Mobiris, le centre bruxellois de gestion de la mobilité, suivra de près l’évolution du trafic dans la zone et adaptera la programmation des feux de circulation en fonction.

Cet incident pourrait-il accélérer la réflexion en cours sur l'éventuelle démolition du viaduc Herrmann-Debroux? Construit en 1973, cet ouvrage d'art qui relie Auderghem avec la E411 est aujourd'hui décrié. En juin dernier, la commune d'Auderghem avait réclamé une étude sanitaire visant à analyser l’impact du viaduc E411 sur la population.