Bruxelles Plusieurs communes bruxelloises ont marqué leur intérêt pour le projet de mini-entreprise réalisé par des élèves de l’Institut Sainte-Ursule.

Depuis le mois de septembre 2016, les élèves de 5e de l’Institut Sainte-Ursule à Forest, tout près de l’Altitude Cent, assurent la création et la gestion d’une entreprise de petite taille dans le cadre du projet de mini-entreprise. Parmi les différents projets, on retrouve PorBinx, qui vend un sac de collecte de déchets écologique principalement destiné à un usage en voiture.

"On a voulu créer un projet sur une problématique liée au respect de l’environnement et de la planète, explique Clarence Cordier, 17 ans, un des 10 concepteurs du projet. Énormément de déchets sont jetés depuis les fenêtres des voitures et on a donc voulu créer une petite poubelle pour lutter contre cette problématique. Le sac, à poser sur le levier de vitesse, est conçu en polypropylène qui constitue une alternative aux PVC. Il est recyclable, lavable et biodégradable."

L’idée séduit puisque plusieurs communes bruxelloises ont marqué leur intérêt pour ce produit, comme à Evere, Uccle, Ixelles, Bruxelles-Ville ou Forest.

Au départ, 200 produits ont été commandés, sachant que le seuil de rentabilité du projet est estimé à 800. "Les retours sont positifs lorsque nous organisons, par exemple, des ventes au Westland Shopping Center ou en brocante au point qu’on va continuer le projet l’année prochaine", ajoute Clarence.

Le professeur d’économie n’est pas peu fier de ses élèves. "Ce projet permet aux jeunes de faire connaissance avec les principes de base de l’économie. Selon moi, c’est plus efficace que de donner des cours théoriques parfois redondants, explique Bruno Marquegnies. Ce projet, c’est leur bébé ! Il y a du vrai argent, ils doivent acheter, vendre, négocier comme le ferait n’importe quelle entreprise".

Le projet PorBinx aurait dû être clôturé le 25 mars dernier mais sera donc prolongé suite à l’intérêt suscité.


Plus d’infos : PorBinx sur Facebook.