Bruxelles

D’ici 2014, il y aura quatre types de zone et des tarifs encadrés pour toute la région

BRUXELLES D’ici 2014, le stationnement dans la capitale sera réglementé sur l’ensemble du territoire. C’est du moins l’échéance que s’est fixée gouvernement bruxellois dans l’avant-projet d’ordonnance adopté en fin de semaine par l’équipe Picqué. Quels seront donc les changements pour 2013 ?

Quatre types de zones

Les quatre types de zones de stationnement seront instaurées pour la période de 10 à 18 heures. La rouge délimitera les noyaux de commerces et services très animés. Au-delà du premier quart d’heure, la première heure de stationnement coûtera deux euros. Un véhicule ne pourra y rester plus de deux heures. Aucune dérogation n’y sera accordée. La zone orange délimitera des quartiers commerçants plus petits. La durée de stationnement maximale sera aussi de deux heures.

Des tarifs harmonisés

Le tarif de base de la première heure sera d’un euro tout comme dans la zone verte, où un véhicule pourra cependant rester plusieurs heures moyennant paiement. Ces deux zones seront ouvertes aux dérogations (riverains, livraisons, personnel médical,…). La zone bleue sera accessible moyennant le respect du délai fixé sur le disque de stationnement. Les communes pourront adapter le cadre régional aux spécificités locales via un plan d’action propre. Elles définiront les limites des différentes zones de leur territoire, et pourront adapter certains tarifs à la hausse, notamment au niveau des cartes de dérogation (riverains, personnel médical, personnel enseignant et d’entreprises,…) mais jamais à la baisse, et toujours moyennant motivation.

Deux cartes de riverains par ménage

Il y aura deux cartes de riverains par ménage valable dans le quartier de la résidence. Le tarif de la première est fixé à cinq euros. La seconde coûtera minimum 50 euros. Toute carte supplémentaire coûtera au minimum 200 euros. Les prestataires de soins médicaux urgents pourront disposer d’une carte spécifique valable sur tout le territoire régional, au prix de 200 euros par an. Les personnes handicapées auront aussi une carte spécifique. Pour les entreprises, les cinq premières cartes de dérogation coûteront minimum 150 euros par carte. Selon la ministre, les tarifs retenus par la Région sont en moyenne inférieurs à ceux pratiqués dans d’autres métropoles européennes.

Du stationnement hors voirie

Le plan prévoit aussi un volet réservé au stationnement hors voirie. La construction et/ou la mise à disposition de places supplémentaires dans les immeubles de bureaux, et certains ensembles de logements pour les riverains sera encouragée.

L’avant-projet d’ordonnance sera soumis à une enquête publique du 31 janvier au 21 mars prochains. Les communes disposeront de 60 jours pour faire part de leur avis. Le gouvernement bruxellois adoptera ensuite le plan dans les huit mois suivants. Les communes auront enfin six mois pour définir leur plan d’action local.



© La Dernière Heure 2012