“Une saison plus tranquille”

Eric de Boer Publié le - Mis à jour le

Bruxelles

La préparation de Léo Uccle se passe dans un très bon esprit

UCCLE Depuis la reprise, le groupe de Léo Uccle apprend à se connaître. C’est que les Merles ont connu beaucoup de mouvements et que le mentor, Olivier Suray, apprend aussi à connaître son nouvel environnement.

“Je suis content du groupe et des joueurs que j’ai à ma disposition” , énonce d’emblée Olivier Suray. “J’ai seulement un petit souci : j’ai un manque de joueurs à la mentalité défensive, c’est pourquoi j’attends le retour de deux défenseurs spécifiques afin de pouvoir régler tout cela. Pour avoir côtoyé une formation comme Heppignies en promotion à l’époque, j’ai été agréablement surpris par la qualité technique de la plupart des joueurs. Nous possédons aussi quelques beaux gabarits. Cela nous permet d’avoir ce côté physique indispensable, même si c’est au détriment de la vitesse d’exécution.”

Particularité du noyau ucclois : Olivier Suray a à sa disposition… 33 joueurs actuellement. “C’est évidemment beaucoup trop. Dans une dizaine de jours, je vais procéder à un choix. J’en garderai 20-22. Les autres iront en équipes réserves sous la houlette de Rachid Belaïd (NdlR : à qui nous présentons nos condoléances pour la perte de son fils). Après le stage de trois jours la semaine dernière à Tubize sous la conduite de Frédéric Fulvo, mon T2, pendant que je terminais mes vacances, nous avons déjà eu entraînement mardi, mercredi et jeudi. Ce vendredi, j’ai décrété un repos car la charge de travail subie est importante et nous jouerons ce samedi, chez nous à 16h, fête nationale oblige, contre Heppignies. Nous disputerons encore une joute amicale jeudi prochain contre une P2 de la région avant le match de Coupe le dimanche, mais je cherche encore un amical pour mardi afin de donner du temps de jeu à ceux qui en manquent.”

Après deux saisons chaotiques, les Merles aspirent certainement à un parcours plus serein. “Le président a demandé une saison plus tranquille et je le comprends. Cela ne sert à rien d’enflammer durant les premières journées avant d’attendre la dernière ligne droite ou l’ultime journée pour se sauver.”



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner