Bruxelles Un square à son nom, un livre de condoléances en ligne… Schaerbeek rend hommage à la plus belle voix de la chanson francophone.

Ce mardi après-midi, l’émotion était palpable rue Jacques Rayé, à Schaerbeek. Des bouquets de fleurs et des lettres écrites par des enfants ou voisins ont été déposés devant la porte scellée du domicile de la chanteuse Maurane, décédée dans la nuit de lundi à mardi.

Si la chanteuse a su rester discrète dans son quartier, certains voisins qui la connaissaient de près ou de loin viennent se recueillir en silence devant la maison aux rideaux fermés. "Je ne savais pas que j’étais le voisin de cette incroyable voix", explique un monsieur vivant dans la même rue que la chanteuse. "Hier soir, j’ai vu une ambulance, la police, etc., mais quand je suis sorti, on m’a dit que ce n’était rien de grave. C’est ce matin que j’ai fait le lien, en lisant les nouvelles et en réalisant que Maurane était ma voisine."

Située à côté d’un square , la rue est déserte et dans un calme plat, hormis les quelques passants ou habitants du quartier venus pour voir la maison, rendre hommage à Maurane ou discuter avec d’autres voisins.

"J’habitais avant dans le quartier, je l’ai côtoyée au parc, elle était très naturelle et conviviale. Et ce matin, on a été terriblement choqués, moi et mon copain", explique Daniel, un Schaerbeekois qui apporte une orchidée. "Je la suivais, et je l’ai vue en concert au Cirque Royal. C’est quelqu’un de bien. J’aimerais beaucoup aller à l’enterrement", conclut-il.

De son côté, la commune a, elle aussi réagi : "C’est avec une tristesse immense que le collège des bourgmestre et échevins a appris le décès de Maurane ce matin. Chanteuse exceptionnelle à la renommée internationale, elle habitait depuis longtemps la commune de Schaerbeek, cité des artistes par excellence. Maurane était une chanteuse sensible, engagée et une personne attachante. Sa voix hors du commun et son punch inouï resteront gravés dans les mémoires."

Réuni en séance ce mardi 8 mai, le collège a souhaité lui rendre hommage à travers plusieurs actes symboliques, le premier étant de rebaptiser à son nom le square situé à côté du domicile de la chanteuse. Le petit lopin de terre qui figurait sans nom jusqu’aujourd’hui s’appelle désormais le Square Maurane.

La commune a aussi ouvert un livre de condoléances sur son site Internet. Schaerbeekois et citoyens du monde peuvent y déposer leurs messages. Enfin, la commune de Schaerbeek rendra un hommage à la chanteuse lors d’un recueillement du conseil communal le mercredi 30 mai.Mathilde de Kerchove