Bruxelles Lancée au début de l’été, Brussels on Wheels propose des tours insolites

Olivier a deux passions : les voitures, particulièrement les ancêtres, et se promener et découvrir tous les secrets des rues bruxelloises. En voyage à Paris, il découvre des tours de la ville lumière à bord de sympathiques Citroën 2 CV. Ces visites guidées rencontrent un certain succès et il décide donc d’en importer le concept à Bruxelles. "Une manière de mettre en œuvre un projet personnel en plus de mon job dans la finance, tout en alliant mes deux passions", explique Olivier Naets.

Ainsi, Brussels on Wheels est opérationnel depuis le mois de juin. Les trois 2 CV rouges et décapotables, datant des années 80, sillonnent avec vous les rues Bruxelles. Au volant, un guide aux allures de reporter du Petit Vingtième qui connaît tous les secrets de la capitale.

"En décapotable, on voit la ville autrement. On est à bord d’un véhicule sympa et on attire les regards. Le guide donne des explications tout en roulant. Il commente tout ce qu’il voit et parle de l’histoire des monuments, des anecdotes, il fait des liens avec l’actualité parfois avec une touche d’humour", détaille Olivier.

Les tours durent, selon la formule, entre 1h et 1h30. Ils proposent soit une balade dans le Pentagone (un petit peu perturbée par le nouveau plan de circulation), une escapade autour du Cinquantenaire et le quartier européen, une visite de l’Atomium et du palais royal de Laeken et enfin, un tour plus insolite qualifié de melting-pot bruxellois.

"On a notre petit succès mais on se lance et nous ne sommes pas encore très connus. Ce sont les tours Atomium et melting-pot qui marchent le mieux. Ce dernier passe par le centre, Saint-Gilles et Ixelles avec une attention particulière pour l’Art nouveau, l’abbaye de la Cambre, la friterie de la place Jourdan, le palais Stoclet, etc.", détaille Olivier.

Tout ça a un prix, comptez 110 € pour la balade d’1h, 165 € pour celles d’1h30.

N. G.