Bruxelles

Les Etats-Unis avaient comme projet initial la démolition de l'ancien siège de la Royale belge, pour y reconstruire un autre bâtiment.

La diplomatie américaine a officiellement renoncé à l'achat de l'ancien siège de la Royale belge (25, boulevard du Souverain) à Watermael-Boitsfort pour y déménager son ambassade actuellement implantée au cœur de Bruxelles (boulevard du Régent), indique lundi Le Soir.

Les Etats-Unis avaient comme projet initial une démolition de ce bâtiment construit entre 1965 et 1967 par le duo d'architectes franco-belge Pierre Dufau et René Stapels, avant de reconstruire un bâtiment répondant à toutes les normes de sécurité. Mais en mai 2017, le gouvernement bruxellois a lancé une procédure pour assurer la sauvegarde de ce bâtiment considéré comme exemplaire de l'architecture moderne belge, et propriété de la compagnie immobilière Cofinimmo. Une option d'achat entre cette dernière et les Etats-Unis courrait jusqu'à cet été, la diplomatie demandant des garanties par rapport à son projet. Comme Cofinimmo n'a pu les apporter, l'option est devenue caduque et la diplomatie américaine a annoncé officiellement qu'elle renonçait à cet achat.