Bruxelles L'ancien bourgmestre de la commune bruxelloise, âgé de 83 ans, est décédé. Les causes restent inconnues pour l'instant. Jacques Vandenhaute, membre du MR, aurait fait un malaise cette nuit, a expliqué un de ses proches à LaLibre.be.

Jacques Vandenhaute a été bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre de 1983 à 2007. En octobre dernier, M. Vandenhaute avait été acquitté par le tribunal correctionnel de Bruxelles. Il était soupçonné d’abus de biens sociaux, de dépassement de dépenses électorales et d’avoir utilisé, entre 2000 et 2007, les fonds de l’asbl Sportcity gestionnaire du centre sportif communal à des fins personnelles, de manière directe ou indirecte. Cette affaire lui avait coûté son poste de bourgmestre en 2007.

Le libéral a été sénateur belge de 1981 à 1995. Il était encore membre de la majorité communale à Woluwe-Saint-Pierre.

Hommage de la commune

Contacté par nos soins, Benoit Cerexhe, bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre, précise que tout sera mis en oeuvre pour rendre au mieux hommage à Jacques Vandenhaute. "Dès demain, les drapeaux de la commune seront mis en berne. Un registre de condoléances sera également ouvert dès lundi matin dans le hall de la population de la maison communale pour que ceux qui veulent lui rendre un dernier hommage puissent le faire. Et, étant donné qu'il considérait la commune comme sa famille, ils seront sans doute très nombreux", conclut-il.



Réactions

"Jacques Vandenhaute était amoureux de sa commune; il y a consacré tout sa vie", a indiqué Benoît Cerexhe (cdH), l'actuel bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre, à l'annonce de son décès. "C'est avec une très vive émotion que j'ai appris le décès de notre ancien bourgmestre Jacques Vandenhaute. Homme d'une grande distinction, il s'est donné tout entier pour sa commune et ses habitants. Il a été un bourgmestre comme il y en a peu, d'un dévouement sans nom, d'une proximité sans égale, d'une disponibilité de tous les instants pour chacun de ses habitants. Jacques Vandenhaute vivait, dormait, rêvait, pensait Woluwe-Saint-Pierre jusqu'a son dernier jour. Il fut pour moi un guide, un accompagnateur attentif et compréhensif de mes premiers pas au Conseil communal de Woluwe-Saint-Pierre. Il fut aussi un ami et un compagnon de route fidèle et toujours respectueux en tous moments de la parole donnée. Woluwe-Saint-Pierre perd un tout grand bourgmestre. Un tout grand homme, tout court".

Anne-Charlotte d'Ursel, cheffe de groupe MR à Woluwe-St-Pierre : "Nous sommes profondément attristés par la disparition de Jacques Vandenhaute. C'est un grand bourgmestre libéral que nous perdons. Un homme passionné aux convictions libérales chevillées au corps. Il a emmené le MR de Woluwe-Saint-Pierre à des succès électoraux sans précédent avec des majorités absolues qu'il a toujours voulues ouvertes à d'autres partis. Il a donné envie de faire de la politique à toute une génération de jeunes libéraux. Lui qui disait toujours qu'il faisait de la politique parce qu'il aimait les gens. La population de Woluwe-Saint-Pierre le lui rendait bien. Il suffisait de faire quelques mètres avec lui sur les pavés de la commune pour que de nombreuses personnes viennent spontanément le saluer. Encore dernièrement à l'occasion de l'ouverture du marché de Noël sur la place Dumon. Jacques Vandenhaute a occupé de nombreuses responsabilités politiques: bourgmestre, sénateur, questeur au sénat,... Mais c'était sa commune à laquelle il était profondément attaché. La commune c'était toute sa vie".

"Jacques Vandenhaute était avant tout un grand municipaliste", souligne dans un communiqué samedi Vincent De Wolf, bourgmestre d'Etterbeek, à la suite du décès de l'ancien bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre. "Indépendamment des fonctions supérieures qu'il a exercées, sa passion a toujours été sa commune et le bien-être de ses habitants. Jacques Vandenhaute avait avec ses habitants un relationnel unique. Il était un bourgmestre de coeur, un bourgmestre aimé par sa population, laquelle d'ailleurs ne manquait jamais de le remercier pour son dévouement", ajoute Vincent De Wolf. "Ancien échevin des Sports, sa passion première était le Centre sportif de Woluwe-Saint-Pierre qu'il créé de toutes pièces." Vincent De Wolf tient à adresser toutes ses condoléances et "sentiments émus" aux proches de Jacques Vandenhaute. "Je suis heureux d'avoir noué avec Jacques un sentiment d'amitié sincère qui a perduré jusqu'à la fin de sa carrière", conclut le bourgmestre.

"Homme de dossiers mais aussi de terrain, il avait le sens de l'humour et des autres. Il s'est investi sans compter, avec ce sens de l'énergie légendaire, dans de nombreuses initiatives au bénéfice de Woluwe-Saint-Pierre et de ses habitants dont il était très proche", a tenu par ailleurs à préciser Joëlle Milquet, ancienne conseillère communale de Woluwe-Saint-Pierre, dans un communiqué.

Olivier Chastel, président du MR, a également présenté ses condoléances. "Jacques Vandenhaute était une figure très populaire du MR à Woluwe-Saint-Pierre", a-t-il déclaré via un communiqué de presse.

Le Premier ministre Charles Michel a aussi tenu à rendre hommage à Jacques Vandenhaute. "Je garderai en mémoire le sens de l'écoute exceptionnel de Jacques Vandenhaute et sa disponibilité pour sa commune et surtout ses habitants", a-t-il déclaré. Charles Michel a qualifié celui qui fut bourgmestre de 1983 à 2007 d'"homme politique qui aimait passionnément sa commune".

Le Premier ministre a exprimé ses sincères condoléances à la famille et aux proches de Jacques Vandenhaute.