Centre

Après 32 ans passés à la Tombelle, la production investit un studio flambant neuf

Encore quelques coups de marteau ou cris de perceuses çà et là. Mais Antenne Centre est bel et bien installée dans ses nouveaux locaux loués à TV Factory, l'immense complexe audiovisuel de 24.000 m2 niché à Houdeng-Goegnies et destiné à accoucher de productions pour les plus grandes télévisions européennes.

Si la télé locale conserve pour le moment son administration et sa rédaction à la Tombelle, elle dispose désormais à TV Factory d'un espace de 800 m2 comprenant notamment un studio de 152 m2, une régie moderne, un Nodal ou encore des bancs de montage.

Un changement de taille pour Antenne Centre, 32 printemps au compteur. Mais aussi un pari fou, porté par une équipe que salue Patrick Haumont. "Depuis sa création, Antenne Centre occupait l'ancienne maison communale d'Houdeng-Aimeries", rappelle le directeur d'ACTV. "Des déménagements, nous en avons entrevu depuis dix ans, sans que cela se concrétise. Puis, TV Factory a posé sa première pierre. Nous avons pris contact et décidé de déménager la production d'ACTV à 2,9 km du site historique de la Tombelle. Les délais étaient très courts, d'autant plus qu'après trois mois, je décidais de recommencer les plans. J'avais des doutes sur notre réussite jusqu'en juillet encore. Le déménagement a ensuite été lancé, ça a commencé à prendre forme, et grâce au travail de nos équipes, nous avons pu réaliser en six semaines et demie une opération qui devait durer six mois. C'est un miracle!"

Le challenge à peine relevé, la télé du Centre en remettait une couche. "Vivre Ici, le journal commun aux 12 télévisions locales, était produit par TV Com", poursuit Patrick Haumont. "Il y a quelques mois, les directeurs de ces télévisions locales et la Fédération Wallonie-Bruxlles tenaient une réunion au cours de laquelle il fallait désigner un successeur à TV Com. Nous avons posé notre candidature. Certes, nous étions les seuls. Et c'était un pari osé, car nous devons enchaîner l'enregistrement du JT de Vivre Ici à 17 heures avec le nôtre à 18 heures. Mais il y a des opportunités à saisir, notamment auprès des pouvoirs subsidiants. ACTV va continuer à se développer. Cela passe aussi par la diversification des activités d'ACTV Prod dans la communication."

Ce déménagement implique également des changements pour les téléspectateurs, près de 15% des 232.000 âmes que compte la région du Centre. "Dans quelques mois, nous serons diffusés en Haute Définition sur les téléviseurs", indique Michel Bellefontaine, rédacteur en chef d'ACTV. "De plus, notre plateau s'est considérablement agrandi. Si bien que lors des débats, nous pourrons accueillir jusqu'à 8 invités en même temps."

Les élections communales, c'est justement le prochain grand rendez-vous qui attend ACTV, juste après Décrocher la lune. Voilà pour le court terme. Et pour le reste… "L'objectif est de pouvoir regrouper toutes nos équipes sur le même site d'ici trois ans", conclut Patrick Haumont.