Centre Chaque match de la Belgique a attiré entre 3.000 et 4.000 supporters.

La Coupe du Monde des Diables Rouges ne s'est pas uniquement déroulée en Russie. Partout en Belgique, des milliers de supporters se sont rassemblés lors de chaque rencontre pour suivre les exploits de leurs joueurs. A Binche, c'est la Grand-Place qui a servi de lieu de rassemblement avec un écran géant installé au pied de l'hôtel de ville.

Sur l'ensemble des sept matchs diffusés à Binche, ce sont plus de 25.000 personnes qui ont répondu présentes. "Nous sommes très heureux parce qu'il y a eu une ambiance très chaleureuse et très familiale", sourit le bourgmestre Laurent Devin (PS). "Il y avait à chaque fois entre 3.000 et 4.000 personnes sachant qu'il y a eu un pic pour le match face au Brésil et celui face à la France."

A cause des championnats de Belgique cyclistes, les supporters avait dû migrer vers le parc Derbaix pour assister à la rencontre face à la Tunisie. "Le parc était tellement rempli que les cafés ont été désertés. Ce qui m'a impressionné c'est que c'était une vraie communauté qui s'est déplacée de la Grand Place vers le parc."

Aucun incident notoire n'a été déclarée durant ces sept projections. "La police était bien présente pour intervenir en cas de besoin. Mais l'ambiance a été très bon enfant, y compris le soir de la défaite face à la France. Et puis, tous les cafetiers ont réalisé des affaires en or. La cerise sur le gâteau, c'est que les bénévoles qui ont tenu le bar au Parc Derbaix ont récolté 9.000 euros qu'ils ont pu reverser à une Asbl qui organise des camps de vacances pour enfants", se réjouit Laurent Devin.