Centre La liste du bourgmestre propose de lever un tabou pour la collecte

La Ville de Braine est encore l’une des dernières à compter sur son service Travaux pour le ramassage des poubelles. Ce n’est pas la seule particularité, puisque le traitement de ces déchets ne dépend pas d’HYGEA mais bien de l’intercommunale du Brabant wallon.

Dans ce contexte, la liste Braine, emmenée par le bourgmestre Maxime Daye, a jeté un pavé dans la mare. Elle propose en effet dans son programme de mener une réflexion sur un éventuel passage en intercommunale pour la collecte des déchets.

"Nous avons retourné le problème dans tous les sens", confie Maxime Daye. "Notre volonté première, c’est de baisser le coût des déchets pour les Brainois. Il y a plusieurs axes sur lesquels travailler comme la réduction du volume des déchets. Nous menons déjà des actions sur ce terrain. Mais il y a aussi les frais liés à la collecte. Nos agents font ça très bien et offrent un service de qualité aux Brainois. Ca a ses avantages, comme quand le personnel d’HYGEA fait grève. Mais ça a aussi un coût."

Ce coût est notamment lié au matériel. "Nous avons nos propres camions et nous savons que nous allons devoir bientôt les remplacer. Cela va entraîner des frais importants qui seront répercutés sur la taxe déchets", poursuit Maxime Daye. "Alors, nous osons lever le tabou du passage en intercommunale pour la collecte. Nous pourrions tout de même garder un camion, le reste serait revendu. Nous avons calculé. Ca coûterait moins cher, si bien que nous pourrions envisager une baisse du prix du sac ou de la taxe."

Quid du personnel brainois chargé de la collecte ? "Nous n’y touchons pas", assure Maxime Daye. "Nous n’externalisons pas pour réduire le personnel. Si ça se fait, nous sommes très clairs sur cela, ce sera à condition de ne pas toucher à notre personnel qui pourra être affecté à d’autres missions de propreté."

G.La