Centre

L'entreprise chargée des travaux va intervenir pour améliorer les finitions problématiques

Le soleil perce les nuages sur le chantier de la rue d'Écaussinnes à Braine-le-Comte. Les riverains comme les autorités communales étaient tombés à la renverse en découvrant la qualité des finitions, dernier chapitre d'une saga rocambolesque qui aura mis plusieurs années pour voir une voirie rénovée. La situation semble maintenant en passe de se débloquer.

Mercredi, l'échevin des Travaux qui joue les intermédiaires a arpenté la rue d'Écaussinnes en compagnie d'un responsable du SPW, maître d'œuvre, et de l'entrepreneur responsable du chantier. Ensemble, ils ont pu dresser une liste de 51 remarques demandant réparations ou adaptations, le tout étant notifié dans un procès-verbal rédigé par le SPW. Mieux, il a été convenu que l'entreprise intervienne à nouveau sur le chantier afin de réaliser les travaux et finitions souhaitées. On parle ici de remplacements de taques, d'asphaltage à compléter, de finitions de certains accès aux soupiraux ou encore de l'adaptation de marquages.

Un dernier cou de vis nécessaire pour améliorer la vie des riverains dont certains, depuis les travaux, avaient soudainement découvert leur cave inondée. Ce qui n'était jamais arrivé auparavant. Un dernier cou de vis également nécessaire pour avaliser le passage de cette voirie régionale dans le giron communal.

"Comme nous l'avons expliqué à maintes reprises, bien que ce dossier soit géré par le SPW, la Ville reste impliquée dans le bon suivi des demandes formulées", indique André-Paul Coppens, échevin des Travaux. "Une réception provisoire aura lieu une fois les 51 remarques levées. La réception définitive suivie de la reprise de la voirie par la Ville sera envisagée lorsque le chantier répondra dans son intégralité aux conditions Qualiroute, tout en respectant les biens des riverains."