Centre Depuis quelques jours, les premiers stationnements vélos sont installés en centre-ville

Le principe est simple : 1/2 voiture = 4 vélos ! Les emplacements ont été déterminés avec l’aide du Gracq. "D'autres emplacements verront encore le jour," communique la ville de Braine.
Il s'agit d'arceaux en "U" renversé. "Ce système est beaucoup plus efficace que les pinces roues car il permet d’attacher son vélo très facilement avec un cadenas et évite que la roue ne soit endommagée."

Précisons que le nombre d’emplacements de parking pour les voitures reste inchangé. Les stationnements vélos ayant été mis en place sur des aires de déchargement trop longues.

Les Brainois sont ravis et en redemandent. Ils estiment aussi qu'il serait temps de passer à davantage d'aménagements cyclables à proprement dit. Le service de mobilité de Braine n'a donc pas manqué de réagir avec quelques informations complémentaires. "À chaque chantier de réfection de voiries, l’usage du vélo est envisagé. Il faut noter que la règlementation prévoit que les pistes cyclables sont : obligatoires sur les routes nationales, possibles sur les voiries où l’on roule à 50 km/h (selon la largeur de la voirie, notamment) et interdites sur les axes limités à 30 km/h maximum", explique-t-il. 

En outre, un dossier de ce type prend "plusieurs mois de gestation à savoir faisabilité, financement, recherche de subsides, avis (commissions, experts, etc), commande du matériel, placement, marquage…). Les autorités communales n'engagent pas de tels dossiers selon un retro-planning visant à ce qu’ils aboutissent "au bon moment"… "

Le service Mobilité rappelle également qu'une seconde action de marquage/gravure des vélos aura lieu le 19 septembre sur le plateau de la gare.