Centre

Des jeunes avaient allumé un feu de camp

Alors que le thermomètre ne cesse de grimper et que les plantations subissent de plein fout les chaleurs écrasantes, il est bon de rappeler que la vigilance est de mise afin d’éviter les incendies. Ces derniers jours, les pompiers de la zone de secours Hainaut-Centre ont multiplié les départs pour intervenir sur des feux de brousaille. Entre vendredi à midi et samedi jusqu’à 4 heure du matin, ce ne sont pas moins de 11 interventions qui ont été comptabilisées par le poste de Mons.

Ce dimanche après-midi encore, ce sont les pompiers de Braine-le-Comte qui sont sortis. Ils avaient en effet été appelés par des promeneurs qui avaient surpris un group de jeunes autour d’un petit feu de camps dans une ancienne sablière du Bois de La Houssière. « Paniqués, les jeunes ont voulu éteindre le feu en l’étalant dans la sablière. Résultat, la brousse a pris feu », communique le bourgmestre de Braine-le-Comte, Maxime Daye (MR).

Fort heureusement, l’intervention rapide des services de secours a permis d’éviter le pire. « Il me semble important de rappeler que les feux sont interdits en forêt, tout comme le dépôt de déchets type bouteille en verre, en plastique etc., pouvant créer des incendies. Nous sommes en période de sécheresse et les dégâts pourraient être considérables. »

En effet, il ne faudrait pas plus de quelques secondes pour qu’un brasier s’étende et donne lieu à des scènes dramatiques. Consciente des risques, la Région wallonne a d’ailleurs donné quelques conseils, notamment aux camps de jeunesse qui seront très nombreux à arpenter le territoire en cette période de congés de scolaire.

« Il est strictement interdit d’allumer un feu, de quelque nature que ce soit, en forêt ainsi qu’à moins de 100 mètres des champs et habitations. Cette règle est valable en tout temps », précise-t-on du côté de la Région wallonne. « Lorsque le risque d’incendie est très élevé, il ne faut pas laisser traîner de bouteilles, de lunettes ou tout autre objet en verre ou en métal qui pourrait enflammer l’herbe ou le foin en accumulant la chaleur ou en reflétant les rayons du soleil. Méfiance aussi par rapport aux mégots de cigarette. »

Des règles qui font surtout appel au bon sens mais qu’il est malheureusement nécessaires de rappeler afin d’éviter de voir partir en fumée des hectares entiers de forêt.