Centre

Le financement participatif avance bien

Romuald Lété, 34 ans, va commencer à tourner son troisième long-métrage, après avoir notamment fait parler de lui avec Le Respect. Pour ce nouveau drame social, il mettra en scène deux acteurs professionnels, une "grande première et une excellente surprise" pour lui : Harmonie Rouffiange, prof de théâtre qui a joué pour Stephan Streker dans Le monde nous appartient, et Johann Hallet de la série Burkland (RTBF).

Romuald Lété nous fait le pitch de son scénario, coécrit avec Fabrizzio Sicorello : "C’est une jeune fille qui est régulièrement harcelée sexuellement par son patron. Elle rencontre un jeune homme avec qui elle prévoit d’avoir un enfant mais qui est très endetté. Avec leurs deux salaires, ils ne pourront pas se permettre d’élever un enfant et elle commence à se demander s’il ne faudrait pas qu’elle cède aux avances de son patron, contre une grosse somme d’argent. Elle le fait, par amour, mais en le cachant à son compagnon. Elle s’enfonce alors de plus en plus dans la spirale du mensonge… surtout qu’elle est désormais enceinte et elle ne sait pas lequel des deux est le père."

Avec près de 1.000 euros récoltés sur les 5.000 nécessaires pour payer les comédiens et les frais de tournage, le financement participatif de Nous malgré lui avance bien, sur Ulule. "Le tournage devrait être fini vers la mi-mars, si tout va bien", précise Romuald Lété. Le film sera tourné à Binche, contrairement aux habitudes de Romuald, qui aime à bourlinguer dans Charleroi avec sa caméra. "Mais il y aura tout de même des plans pris en ville, et l’appartement que je vais utiliser se trouve à Châtelet. On ira peut-être tourner au Cefa de Trazegnies, on attend l’accord de la direction qui nous a toujours soutenus."

Le film , qui pose des questions très sérieuses, sera - comme les précédentes réalisations de Lété - diffusé en conférence-débat avec des jeunes de la région de Charleroi et du Centre.