Centre

Binche, Braine-le-Comte, Manage ou Soignies ont lancé une campagne de sensibilisation.

La chaleur et le soleil font certainement des heureux en ce mois de juillet. Mais les hautes températures sont aussi les ennemis de notre bonne santé. En particulier chez les personnes les plus fragilisées dont font partie les personnes âgées. Voilà pourquoi plusieurs communes ont décidé de passer à l’action.

Dès ce mardi, la ville de Binche proposera un service extraordinaire gratuit qui permettra aux personnes les plus fragiles de bénéficier de médicaments et de produits alimentaires de première nécessité.

Les Binchois seront particulièrement chouchoutés puisque des visites à domicile chez toutes les personnes âgées de 85 ans et plus seront réalisées. « Deux bouteilles d’eau leur seront remises afin qu’elles ne souffrent pas de déshydratation, ainsi qu’un dépliant avec les bonnes pratiques à adopter en cas de canicule. 10 agents publics seront mobilisés sur le terrain. »

Binche est d’ailleurs actuellement la seule commune à agir de la sorte même si les autres ont aussi mis en place plusieurs actions. À Braine-le-Comte, le CPAS fournit de l'eau à tous les repas à domicile tandis que les crèches et maison de repos ont pris les mesures ad hoc. « Pour ma part, j'ai demandé à l'organisation du Tilburck (balle pelote sur la Grand Place) de fournir aussi -gratuitement- des petites bouteilles d'eau aux spectateurs », souligne le bourgmestre Maxime Daye (MR). « Le PCS de notre ville se tient à disposition des publics fragilisés en cas de besoin. »

Les communes de Manage et Seneffe réalisent également de la sensibilisation même si aucun vrai « Plan canicule » n’a pour le moment été déclenché. À Soignies, comme ailleurs, le CPAS redouble de vigilance dans les maisons de repos.