Centre

Les personnes âges, isolées ou sans abri font l'objet d'une attention particulière

Limiter ses déplacements, laisser les rideaux fermés, s’hydrater,… sont autant de petits gestes simples qui sont rentrés dans nos habitudes ces dernières semaines. Fortes chaleurs obligent, tous les moyens sont bons pour éviter les coups de chaud et les malaises. Car le thermomètre grimpe et, selon les dernières prévisions, il ne devrait pas redescendre la semaine prochaine.

Dans les communes de la région, le plan canicule n’a pas été officiellement déclenché mais une attention particulière est apportée aux personnes les plus fragiles, notamment les personnes âgées et les personnes sans abri. « Nous travaillons actuellement normalement puisque nous ne sommes pas officiellement en période caniculaire mais tous les acteurs ont été sensibilisés et sont invités à la vigilance », explique Dominique Debelle, coordinateur général du Relais Social Urbain de La Louvière.

« Il ne faut pas attendre d’entendre le mot canicule pour s’inquiéter des autres : un voisin âgé et/ou isolé, une personne à la rue,… De petits gestes peuvent faire la différence : s’assurer que tout le monde va bien, offrir un verre d’eau à quelqu’un qui en aurait besoin,... La chaleur, c’est l’affaire de tous. » Partout, les conseils sont les mêmes : éviter les efforts, s’abriter à l’ombre, porter des vêtements adaptés et s’hydrater en évitant l’alcool autant que possible au profit de l’eau.

Du côté de Binche comme à Soignies, des campagnes de sensibilisation sont menées. « Le personnel du CPAS, les équipes d’aide et de soins à domicile, les éducateurs,… Tous ont été informés sur la problématique et sont invités à signaler le moindre problème afin d’assurer une intervention médicale en cas de besoin », explique-t-on du côté des deux communes du Centre. Jusqu’ici, fort heureusement, aucun problème majeur n’a été signalé.