Centre

Binche adopte un plan de mobilité spécial pour les Championnats de Belgique de cyclisme

C'est un événement très attendu dans la Cité du Gille. Le 24 juin, Philippe Gilbert, Greg Van Avermaet et bien d'autres encore participeront à Binche aux Championnats de Belgique de cyclisme. Mais un événement d'une telle ampleur implique des dispositions particulières pour la police et les autorités locales. 20.000 personnes sont attendues à Binche le 24 juin. Il faut assurer la sécurité, tant des spectateurs que des coureurs. Et répondre aux exigences des organisateurs en tentant de pénaliser le moins possible les Binchois. Un savant équilibre à atteindre, d'autant plus que les exigences des organisateurs de Belgian Cycling sont drastiques : pas de voitures, même stationnées, sur le parcours.

"Les personnes qui habitent l'une des rues empruntées par le parcours sont invitées à garer leur voiture dans leur garage ou sur une allée privée", prévient Jean-Luc Geerts, de la police de Binche. "Les autres devront garer leur voiture ailleurs."

Justement, pour ceux qui souhaiteraient gagner Binche en voiture ce jour-là, quatre grands parkings seront aménagés aux entrées de la ville, selon que l'on vienne de Mons, de Charleroi, de Bruxelles ou du nord de la France. La police a pris contact avec des agriculteurs et commerçants pour pouvoir créer ces parkings supplémentaires.

Évidemment, le meilleur moyen sera encore de rejoindre Binche en train. "D'autant plus qu'un village de supporters sera aménagé sur le square de la gare et que les coureurs passeront par là", précise le bourgmestre Laurent Devin. "Ensuite, il suffit de quelques minutes à pieds pour rejoindre la Grand-Place."

Précisons encore que pour les habitants de Binche qui souhaiteraient quitter le centre-ville le 24 juin, trois points de sortie ont été déterminés : le carrefour formé par la rue de Namur et la RN55, le carrefour formé par l'avenue Wanderpepen et la rue Marie-José et le carrefour formé par la route de Mons et la rue du Million. La police recommande en outre de ne pas revenir dans le centre-ville avant l'arrivée de la course des messieurs, estimée aux alentours de 16h30. Enfin, toute demande de dérogation peut être introduite auprès de la police administrative avant le 20 juin.