Centre

La conseillère communale fait l'objet d'une plainte d'Eric Sirault

Christine Hemberg ira-t-elle en correctionnelle ? La conseillère communale fait l'objet d'une plainte d'un autre conseiller, Eric Sirault, pour harcèlement et calomnie. Lundi, le dossier est passé en chambre du conseil. Mais l'audience a été reportée à la demande de l'avocat de Christine Hemberg. "Le dossier a été monté à charge, j'ai seulement pu introduire un dossier de défense" indique l'Écaussinnoise. "L'audience est donc reportée au 13 septembre, juste avant le dernier jour pour le dépôt des listes communales."

Justement, jusqu'à maintenant, Christine Hemberg, empêtrée dans cette affaire judiciaire, s'est faite discrète sur ses intentions pour les élections d'octobre. Mais la chef de file d'ACE n'entend pas baisser les bras. "Je sais que je n'ai rien à me reprocher et je suis en mesure de démonter tous les éléments du plaignant", assure Christine Hemberg. "Je ne vais donc pas plier par rapport à ce que je considère comme une tentative d'intimidation et je me présenterai aux élections, toujours pour ACE."

Toutefois, l'élue d'opposition ne compte pas dévoiler sa liste trop vite. "J'attendrai septembre, car j'ai peur que les autres candidats qui m'accompagneront subissent des pressions" prévient Christine Hemberg. "Je regrette toute cette histoire, je trouve que ce n'est pas le fonctionnement normal d'une démocratie. Je suis sereine par rapport à un possible renvoi en correctionnelle. Le seul élément qui pourrait me nuire, c'est la complexité du dossier. La chambre pourrait pour cette seule raison décider d'un renvoi en correctionnelle. Et on sait que c'est déjà une forme de condamnation au niveau politique."