Centre

Communication, citoyenneté ou encore mobilité sont au programme

Être élu, ils en rêvent et ont mené campagne pour gagner la confiance des électeurs et décrocher un mandat. Le pari sera-t-il réussi ? Ce dimanche, le suspense prendra fin et les élus pourront alors se pencher sur la mise en place de leur programme. Mais quelle serait leur première mesure ?

Pour Bénédicte Poll, bourgmestre sortante (Liste de la Bourgmestre), il s'agira de renforcer encore la communication et la participation citoyenne. « Nous avons déjà pas mal d'outils à disposition mais je pense que nous avons encore une marge de progression, notamment en termes de contenu. L'enjeu sera de ne pas tuer l'information par trop d'information ! Mais l'idée d'offrir aux citoyens la possibilité de s'exprimer sur des thématiques précises nous séduit. »

Pour Gaëtan De Laever (AC+), l'actualité fait figure d'inspiration. « Il faudra avant toute chose mettre les bonnes personnes aux bons endroits afin que les compétences soient bien exploitées. Nous souhaitons ensuite mettre en place un contrôle interne plus important. Si notre ancien directeur financier a été capable, via des astuces financières, de détourner des milliers d'euros sans que personne ne s'en rende compte, c'est qu'il y a des choses à faire. On donne parfois trop de responsabilité aux personnes. Un meilleur audit interne s'avère nécessaire. »

Chez les socialistes, le contact avec le citoyen sera la priorité. « Nous retournerons sur le terrain comme si nous étions en campagne afin d'écouter et surtout d'entendre nos concitoyens, de les remettre au centre des décisions. » Un engagement que Michaël Carpin estime déjà tenu au travers de sa liste qui compte neuf candidats d'ouverture et « surtout, trois jeunes. »

Enfin, chez Ecolo, on visera large. « Nous organiserons un ramassage scolaire à pied ou à vélo. C'est une proposition qui nous tient à coeur car elle est très globale : pour permettre ce ramassage, les sentiers communaux et les voiries devront être entretenus, la mobilité s'en verra améliorée, tant devant et aux abords des écoles et les enfants feront du sport. Nous proposerons, à leur arrivée dans l'établissement, une collation locale, ce qui permettra en plus de renforcer les circuits courts. »