Centre

Six chats de la SPA de La Louvière côtoieront les clients de ce bar pas comme les autres

Boire un verre, déguster une pâtisserie en compagnie de quelques félins, ce sera possible d’ici quelques semaines à La Louvière ! En effet, le premier bar à chats de la région, Complètement Félin, ouvrira ses portes début novembre, pour le plus grand plaisir des amis des animaux… Et des animaux eux-mêmes puisque ceux-ci profiteront de l’attention des clients tout en ayant la possibilité d’être adoptés.

Le concept est né en 1998 à Taïwan et s’est exporté au Japon, en Europe et au Canada pour finalement arriver en Belgique en 2014. Jusqu’ici, aucun bar de ce genre n’existait dans la région, les plus proches étant situés à Bruxelles, à Tournai ou encore à Namur. Ce manque sera bientôt comblé grâce à Sandra Alongi, véritable passionnée du monde animalier et plus particulièrement des félins.

© EB

Après une carrière d’ingénieur et de nombreuses expériences en tant qu’aide vétérinaire à travers le monde et notamment au Costa Rica, la dynamique trentenaire souhaitait changer de vie. D’où ce projet insolite. « Les bienfaits de la ronronthérapie ne sont plus à démontrer. Les ronronnements du chat agissent sur le stress, l’anxiété, les insomnies et même sur certaines maladies, ils permettent la diminution du rythme cardiaque et la production de sérotonine », explique-t-elle.

Derrière les fourneaux, la Louviéroise proposera à ses clients des cafés, thés, smoothies, milk-shakes gourmands et pâtisseries maisons tout en leur permettant de profiter de la présence des chats de la SPA de La Louvière. « La SPA défend des valeurs qui me tiennent à cœur, je me réjouis donc de pouvoir mener à bien ce partenariat. » Un enthousiasme partagé par les équipes du refuge.

© EB

« Nous aurions aimé ouvrir notre propre bar à chats mais les priorités ne sont pas à cela. Ce bar va permettre de mettre en avant plusieurs de nos petits pensionnaires, de les sortir de cages, de leur offrir une belle vitrine et donc peut-être la possibilité d’être adoptés. Mais il n’est pas question pour autant de permettre les adoptions irréfléchies : celles-ci se feront toujours en nos bureaux, dans de bonnes conditions. Pas question de faire le raccourci « je bois un café et j’adopte un chat », prévient Gaëtan Sgualdino, président de la SPA.

Une fois que l’activité sera sur les rails, Sandra Alongi espère pouvoir aider financièrement l’association Life for Cats, la SPA de La Louvière ou d’autres associations, notamment via l’organisation de diverses activités.