Centre

Les équipes d'Infrabel travaillent désormais sur le remplacement des câbles arrachés.

Il n'y avait plus de wagons le long des voies ce lundi matin à Neufvilles. Grâce à un train-grue affrété par la SNCB, les équipes d'Infrabel sont parvenues à les extraire et les évacuer durant la nuit de dimanche à lundi. Le dégagement des voies est donc terminé.

Place désormais à la suite des manœuvres de réhabilitation du chemin de fer. Ce matin, le gestionnaire du réseau a débuté la réparation des installations électriques et de la signalisation. "Des portiques arrachés dans la caténaire ont été remplacés et des câbles ont été repositionnés sur deux des quatre voies", détaille le porte-parole d'Infrabel Frédéric Sacré. "Des câbles avaient été arrachés sur plusieurs centaines de mètres."

Ce rétablissement de la signalisation sur deux voies devrait permettre une reprise partielle du trafic. En attendant, la ligne 96 entre Bruxelles et Mons reste impraticable ce lundi. La SNCB et Infrabel ont mis sur pied un plan de transport alternatif.

Vendredi, un train dans lequel ne se trouvait que la conductrice avait déraillé vers 10h35, lorsqu'il empruntait un aiguillage vers une voie accessoire, parallèle à la principale. La conductrice s'en est sortie indemne mais le déraillement a créé d'importants embarras sur la ligne.