Centre

Maxime Daye a longtemps espéré la venue des Hazard, avec beaucoup d'incertitude

Qui de mieux que les frères Hazard pour parler du Hazard Village ? Jeudi matin, Eden, Thorgan et Kylian sont revenus sur leurs terres natales pour faire la promotion des écrans géants dans la Cité de Baudouin IV. L'événement est organisé par la Ville de Braine en partenariat avec le stade brainois. Maxime Daye peut savourer le joli coup de pub que lui offrent ses deux Diables rouges.

"J'avoue que ça a été un travail de longue haleine pour les avoir", confie le bourgmestre. "J'ai longtemps insisté auprès de leur papa, Thierry. Mais ce n'était pas gagné d'avance en raison de leur agenda chargé."

Maxime Daye a finalement pu profiter de l'organisation des matchs amicaux pour saisir les Hazard au passage. "Et je sais que ce n'est pas facile pour eux de se libérer. Généralement, un lendemain match, ils peuvent récupérer un peu et profiter de leur famille. Nous sommes donc très contents de les avoir eus pour cette conférence de presse sur le Hazard Village. Et c'était important pour nous aussi qu'ils nous renvoient l'ascenseur à leur manière, car l'organisation d'un tel événement demande beaucoup de travail à la Ville."

Beaucoup de travail, mais pas d'argent. Le bourgmestre insiste, aucun denier communal ne sera investi dans le Hazard Village. Les frais seront couverts par les sponsors ainsi que les ventes de boissons et de goodies. Et les bénéfices devraient aller au Stade Brainois, le club d'enfance des Hazard où le père est toujours très investi. Ça valait bien un petit coup de pouce des trois frères.