Centre

Le déraillement du train a créé l'émoi dans le petit village de Soignies


Pour des raisons que les enquêtes en cours devront élucider, un train a déraillé ce vendredi matin à Neufvilles. L'accident a provoqué l'émoi dans le petit village de Soignies. « Nous passions sur le pont au-dessus du chemin de fer quand ça s'est produit », nous confie un riverain. « Nous avons vu le piquet s'effondrer et arracher les caténaires. Nous sommes immédiatement descendus sur place. Quand nous sommes montés dans le train, la conductrice reprenait connaissance. Elle se plaignait d'avoir mal au dos. Les dégâts sont impressionnants. Heureusement, il n'y avait personne dans le train. Dans les années 70, il y avait eu un déraillement au même endroit. »

Un tragique événement dont se souvient très bien une institutrice du village. « C'était en 1976. Le train rapide qui allait vers Paris avait déraillé », se rappelle cette habitante de Neufvilles. « Là, il y avait beaucoup de monde à bord. Il y avait eu des morts et des blessés. L'accident de ce matin nous rappelle de tristes souvenirs. »

Heureusement, ce vendredi matin, le train qui a déraillé à Neufvilles circulait à vide. Il devait reprendre son service après-midi à Mons. La conductrice a été hospitalisée. Pour l'heure, nous ignorons encore son été de santé.