Centre

En trois mois, ils ont commis six braquages dans la région du Centre

Le gang à “la Fiat 500” a été lourdement sanctionné ce lundi par le tribunal correctionnel de Mons. Et pour cause, deux des trois prévenus ont écopé de 15 et 5 ans de prison. Détenus depuis août 2017, Serge Van Elder (45 ans) et Hichame Oukhaiza (43 ans) sont coupables d’une multitude de vols avec violence commis dans la région du centre entre juin et août 2017.

Ensemble, ces malfrats ont commis des vols à l’arraché, des fraudes et des braquages avec diverses circonstances aggravantes comme la vulnérabilité des victimes âgées de plus de 70 ans, à l’aide d’une arme et d’un véhicule à savoir une Fiat 500. Le troisième lascar (31 ans), poursuivi pour un seul braquage, a écopé de quatre ans de prison avec un sursis probatoire de cinq ans.

En récidive légale, Serge Van Elder était passé aux aveux de la quasi-totalité des faits reprochés. Afin de protéger la société, la chambre à trois juges a estimé qu’une mise à disposition de dix ans du tribunal d’application des peines s’imposait. Le tribunal a en effet rappelé ses antécédents judiciaires importants et parcours délictueux pratiquement ininterrompu. Et pour cause, Serge et son complice Hichame se sont rencontré en prison.

Déjà ensemble, ils avaient décidé de s’en évader en n’hésitant pas à commettre d’autres délits pour assurer leur fuite. Pour ce complice qui assurait ne pas être mêlé à ces nouvelles affaires, le tribunal n’y est pas non plus allé par quatre chemins. Cinq ans de prison ferme lui ont été infligés. Il réclamait son acquittement, là où le ministère public réclamait 7 ans de prison ferme.

Le tribunal s’est appuyé sur des images de caméras de surveillance, des déclarations des témoins et/ou des victimes, les dommages moraux et les chocs psychologiques infligés aux multiples victimes, le mépris que les faits supposent et aussi la dangerosité des prévenus à qui la justice avait déjà, à de multiples reprises, tendu la main.